Objects connectés

Talkie-walkie professionnel : description, fonctionnement et atouts !

Le talkie-walkie reste un équipement très utilisé en dépit de la démocratisation des smartphones. Contrairement aux affirmations des analystes qui prédisaient sa disparition rapide, il a su résister à la vague des téléphones modernes. Mieux, les fabricants ont adapté cet appareil à différents usages. Outre les modèles destinés aux enfants et les babyphones très appréciés par les parents, vous trouverez sur le marché des versions professionnelles. Celles-ci se révèlent très utiles et très pratiques dans les secteurs de la sécurité, de événementiel, du bâtiment, des travaux publics, de l’aéronautique, de l’industrie, du sport, de la chasse et de la protection forestière. Après la description du talkie-walkie professionnel, cet article vous expose le fonctionnement et les atouts de cet équipement.


Présentation du talkie-walkie professionnel

Le talkie-walkie représente un petit émetteur-récepteur radio de plus ou moins grande portée. Il sert essentiellement aux liaisons radiotéléphoniques sur de faibles distances. Les modèles professionnels fonctionnent numériquement ou sur une bande (VHF ou UHF).

Au-delà des fréquences PMR446 MHz

Par définition, les talkies-walkies professionnels peuvent excéder le plafond de 0,5 W que ne doivent pas franchir les modèles amateurs. Ils n’exploitent pas uniquement les fréquences « libres ». Ils peuvent également fonctionner sur la base d’une licence. Avec les récentes innovations des fabricants, les émetteurs-récepteurs amateurs tendent à se rapprocher des versions professionnelles.

 

Une apparence robuste et des fonctionnalités innovantes

Les talkies-walkies professionnels affichent des écrans LCD rétroéclairés assez contrastants. Ils exploitent différents systèmes de signalisation comme le numérique, le CTS, le 5tons ou le 3RP. Ils intègrent des batteries modernes (Li-Ion). La quasi-totalité de ces appareils se démarque par leur remarquable étanchéité à l’eau et à la fine poussière. Vous trouverez aussi sur le marché des versions qui répondent aux normes militaires. Celles-ci se distinguent par leurs revêtements antichocs ainsi que leur capacité à résister aux intempéries et vibrations violentes. Outre le réglage des fréquences et de la puissance, les talkies-walkies professionnels se démarquent par des fonctionnalités innovantes comme :

  • le scan ;
  • les appels d’urgence ;
  • la confidentialité des conversations ;
  • le mode antibruit ;
  • le verrouillage du clavier ;
  • le brouillage de la voix ;
  • la prise casque ;
  • la fonction vox.

La plupart des walkies-talkies professionnels peuvent envoyer automatiquement un SOS aux appareils à portée de leur signal si vous les laissez immobiles durant une trop longue période. Ils disposent aussi généralement d’une lampe torche très puissante, d’une mallette complète et d’un cordon assez résistant.

Les différents types de talkies-walkies professionnels

Les boutiques et plateformes spécialisées commercialisent une large gamme de talkies-walkies. Ils se classifient en trois différents modèles. Les meilleurs walkies-talkies du moment se retrouvent sur le site talkies.fr. Cette plateforme présente les modèles par marque. Les différents comparatifs disponibles vous guideront lors de la sélection. Vous réussirez rapidement à identifier un équipement parfaitement adapté à votre activité et à vos besoins. 

Les talkies-walkies analogiques

Ils assurent une transmission instantanée des données via le système 3RP ou 5tons. Le délai d’attente reste pratiquement nul. Avec un tel équipement, chaque fréquence représente un canal. La clarté sonore des conversations dépend fortement de la distance entre les deux émetteurs, de l’environnement et de la météorologie. Les talkies-walkies UHF exploitent des fréquences comprises entre 400 et 512 MHz. Leur fonctionnement repose sur des ondes plus courtes capables de contourner les obstacles. Également appelés talkies-walkies en brique, ils se livrent généralement avec une antenne performante. Quant aux modèles VHF, leurs fréquences fluctuent entre 136 et 174 MHz. Ils couvrent une distance plus importante avec moins de puissance. Ils conviennent surtout pour les utilisateurs qui habitent des zones dégagées.

Les talkies-walkies numériques

Avec ces modèles, la transmission s’effectue avec un temps de latence de 500 ms et chaque fréquence équivaut à deux canaux. Dès que vous parvenez à capter le signal de votre interlocuteur, vous échangez avec une clarté sonore exceptionnelle. Ils permettent de communiquer aisément sur de longues distances.

Les talkies-walkies hybrides

Ils se démarquent par leur double configuration. Ils intègrent une technologie qui permet à l’usager de passer du mode analogique au numérique et vice-versa. Ils proposent suffisamment de canaux. Selon la distance et les réalités du terrain, vous pourrez effectuer des réglages pour échanger avec une qualité audio irréprochable.

Ces différents types de talkies-walkies peuvent s’utiliser gratuitement ou avec un abonnement. La seconde option reste payante. Votre opérateur vous attribue une fréquence privée. Cela vous permet de communiquer en toute confidentialité via un canal sécurisé. Le principal avantage des modèles avec licence demeure leur grande puissance et leur portée assez intéressante. La plupart des entreprises qui se servent des talkies-walkies préfèrent les versions payantes. 

En dépit de prolifération des smartphones, les talkies-walkies conservent toute leur utilité. De nombreux professionnels y recourent dans l’exercice de leurs activités.

Le fonctionnement du talkie-walkie

Un talkie-walkie professionnel représente un émetteur-récepteur radio spécifique. Son champ d’action reste limité. Son signal dépend essentiellement de la fréquence configurée et de la puissance de l’équipement utilisé. Son rayon varie entre 1 et 10 km en fonction du modèle acquis. Ses ondes se déplacent de manière rectiligne. Celles-ci ne transitent nullement par un passage et aucun rebond n’augmente sa portée. Pour communiquer avec un interlocuteur via talkie-walkie, vous devez connaitre sa fréquence et il doit se trouver dans une périphérie idéale. Le fonctionnement du talkie-walkie repose sur deux éléments essentiels.

  • Le push to talk

Avant de vous adresser au destinataire, vous commencez par appuyer sur un bouton ou un poussoir. Vous le relâchez dès que vous finissez avec votre réplique. N’alignez pas une succession de phrases. La conversion intervient par le biais de courtes séquences de propos échangés alternativement par les interlocuteurs.

  • Le hall-duplex

Avec un talkie-walkie, vous ne parlez pas simultanément avec votre correspondant comme lors des échanges téléphoniques. Cet équipement fonctionne en hall-duplex et non en full-duplex. La communication s’effectue tour à tour dans les deux sens. Chaque émetteur répond dès qu’il finit d’écouter le message de l’autre. Toutefois, vous avez la possibilité de paramétrer votre talkie-walkie pour pouvoir vous adresser simultanément ou individuellement à tous les membres d’une équipe ou d’un groupe.

La configuration de votre talkie-walkie

Certains paramétrages conditionnent le bon fonctionnement de votre talkie-walkie. Vous devez vous assurer que votre interlocuteur se situe dans le rayon de la portée de votre équipement. Celle-ci oscille entre 1 et 10 kilomètres. Cela dépend du type d’appareil utilisé et de la puissance de sa batterie. Votre correspondant doit aussi se trouver sur la bonne fréquence pour pouvoir recevoir votre message. Prenez donc la peine de bien lire le manuel d’utilisation pour réussir les paramétrages de votre équipement. Les talkies-walkies sans licence exploitent des fréquences libres et accessibles à tout le monde. Pour un usage professionnel, privilégiez plutôt une fréquence personnelle. Vous pourrez en solliciter auprès de l’Agence Nationale des fréquences moyennant une redevance hebdomadaire, mensuelle ou annuelle.

Le fonctionnement idéal de votre talkie-walkie requiert une bonne configuration du canal d’émission. En pratique, chaque fréquence comporte 8 canaux avec des numéros distincts. Pour échanger aisément avec votre interlocuteur, vous devez vous trouver sur la même fréquence et sur un canal identique que ce dernier. Pour limiter les risques d’interférence entre les utilisateurs présents sur un canal donné, vous pouvez compter sur le codage CTCSS (Continuous Tone Coded Squelch System) qui équipe la grande majorité des talkies-walkies. Ce système crypte chaque canal d’émission de manière à obtenir 304 combinaisons distinctes. Cela vous laisse la possibilité de bien régler votre matériel et vous conversez avec votre correspondant en toute confidentialité. Toutefois, un usager malin peut ajuster son PMR sur le code 0. Il pourra alors recevoir l’ensemble des messages transmis par le biais de son canal. Pour éviter l’interception de vos conversations via un talkie-walkie, optez pour une licence qui vous attribue une fréquence personnelle et entièrement sécurisée. Selon le modèle retenu, vous profitez de fonctionnalités supplémentaires comme le brouillage des échanges, l’identification des appels ou la fonction mains libres. Peu importe l’équipement acquis, prenez le temps de bien lire le manuel d’utilisation pour bien comprendre la procédure de configuration.

Clarifications sur les talkies-walkies dits « longue portée »

La plupart des fabricants proposent des émetteurs-récepteurs dont la portée théorique dépasse parfois 30 kilomètres. En réalité, votre talkie-walkie n’atteindra jamais cette performance. En pratique, les tests s’effectuent dans des conditions optimales. Aucune humidité n’entrave la transmission des données et la ligne imaginaire entre les deux postes reste entièrement dégagée. Concrètement, les hypothèses de l’essai ne peuvent jamais être réunies pour vous permettre de profiter de la portée maximale.

La détermination de la portée réelle ne respecte pas de principe spécifique. Les spécialistes conseillent généralement de diviser la portée théorique par 5 ou 6 pour connaitre la véritable distance couverte par le signal de votre walkie-talkie. La plupart des équipements dits de longue portée permettent de communiquer au-delà de 10 kilomètres. Pensez donc à souscrire à un abonnement en bonne et due forme pour ne pas violer la législation en vigueur. Si nécessaire, confiez la programmation et le réglage du duplexeur ou du multicoupleur à un technicien qualifié. Parfois, celui-ci doit effectuer une étude du terrain pour réussir les paramétrages.

Les principaux usages du talkie-walkie professionnel

Ces matériels s’utilisent dans de nombreux secteurs. Les agences expertes en sécurité et en protection équipent souvent leurs agents de talkies-walkies de qualité pour rester en contact permanent avec ces derniers. Avec ces accessoires, vous pouvez vous passer des moyens conventionnels de communication comme les lignes téléphoniques classiques et les smartphones. Les sociétés spécialisées en évènementiel recourent aussi fréquemment aux talkies-walkies professionnels pour bien planifier et superviser les opérations. Cela aide les responsables de donner les ordres sans perdre du temps. Ces équipements restent également très prisés au niveau des chantiers. Ils s’utilisent dans les domaines des constructions, des travaux publics, de l’industrie et de l’aéronautique. Ils jouent un rôle déterminant dans la coordination des tâches. Grâce aux talkies-walkies, les agents peuvent communiquer aisément en dépit d’éventuelles perturbations des traditionnels réseaux téléphoniques. Certains sports exigent que les participants maintiennent continuellement le contact. Les talkies-walkies se révèlent très pratiques pour que les membres d’une équipe d’Airsoft puissent mener à bien leurs missions et gagner la partie. Les motards recourent aussi aux talkies-walkies pour discuter entre eux lors de leurs traversées. L’oreillette de ces équipements permet de communiquer en toute sécurité sans devoir s’arrêter. Peu importe la localité parcourue, ils peuvent échanger gratuitement.

Certains campings se servent également des talkies-walkies pour maintenir le contact avec les personnes qui logent sur leur site. Ces accessoires se révèlent très utiles lors des randonnées, des parties de ski, des escapades maritimes et des sorties en montagne. Ils permettent de signaler rapidement un danger en vue ou d’avertir les autres en cas d’accident. Les talkies-walkies représentent aussi des matériels très prisés par les chasseurs. Ces équipements servent à communiquer en permanence avec les piqueurs lors des battues de gibier. Ils pourront ainsi s’alerter s’ils détectent la présence d’un promeneur ou d’un animal dangereux. Ils ont la possibilité d’échanger en toute efficacité dans le feu de l’action sans devoir s’arrêter.

Les atouts des talkies-walkies

Les talkies-walkies présentent de multiples avantages. Ils permettent généralement de combler les insuffisances de la téléphonie mobile conventionnelle.

Une communication gratuite

Cela reste le principal atout d’un talkie-walkie professionnel sans licence. Après avoir acquis cet équipement, vous échangez gratuitement sur une période indéfinie avec vos proches, vos collègues de services ou vos partenaires. Pour converser en toute confidentialité, vous pouvez souscrire à un abonnement pour bénéficier d’une fréquence sécurisée. Vérifiez donc lors de l’achat de votre matériel les fonctionnalités disponibles. Optez pour un modèle qui vous laisse la possibilité d’utiliser une licence si vous le souhaitez.

Une véritable autonomie de fonctionnement

Un talkie-walkie n’a nullement besoin d’antenne relais pour garantir un service efficace et performant. Cela lui confère une réelle indépendance et réduit sensiblement les dysfonctionnements. Mieux, le signal de cet équipement se capte dans des environnements peu accessibles comme les sous-sols, les bâtiments en béton armé, les milieux aquatiques, etc. Ces matériels intègrent généralement des batteries d’une grande résistance dont l’autonomie peut atteindre 12 heures en moyenne. Cela vous permet de l’utiliser toute une journée sans vous soucier de sa recharge.

Un équipement très pratique

Les talkies-walkies séduisent par leur facilité d’utilisation. Vous ne perdrez pas le temps à composer le numéro de votre interlocuteur. Vous transmettez aisément votre message sur simple pression d’un bouton ou d’un poussoir. Le destinataire reçoit instantanément votre communication s’il se situe dans le rayon de la portée et que son appareil fonctionne. Dans de nombreux cas, un talkie-walkie se révèle beaucoup plus pratique qu’un smartphone. Il ne marche pas sur la base d’un réseau. Vous ne rencontrerez donc pas les problèmes de saturation ou d’encombrement de ligne. À tout moment, vous pouvez émettre et recevoir des messages. Dans certaines conditions extrêmes, certains de ces équipements peuvent envoyer des SOS automatiques.

Une résistance à toute épreuve

La plupart des talkies-walkies impressionnent par leur robustesse. Ils n’affichent pas souvent un design remarquable comme les smartphones. Mais, leur configuration leur permet de supporter les chocs, les chutes, les jets d’eau ou les immersions. Ces matériels demeurent très prisés par les usagers qui interviennent dans des environnements de travail difficiles. Peu importe les aléas climatiques, ils vous garantissent la possibilité de communiquer et de rester en contact avec d’autres personnes équipées du même système. Vous pourrez demander assistance ou secours en cas de problème. Pour bénéficier des principaux atouts de votre walkie-talkie, assurez-vous d’acquérir un modèle qui convient véritablement à votre secteur d’activité et capable de répondre à vos attentes.

Show More

Paul

Je travaille à la Fnac et je suis chargé du rayon High-tech ! Toutes les nouveautés et les offres des entreprises de technologies n'ont plus aucun secret pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close