Smartphone

Quels sont les différents types d’application mobile ?

Qu’elles soient payantes ou gratuites, les applications mobiles sont devenues essentielles pour le Smartphone. Vous pouvez les télécharger soit sur les plateformes IOS soit sur les plateformes Android. Les professionnels se sont d’ailleurs tournés vers les applis mobiles pour entretenir un lien direct avec les utilisateurs. De même, de nouveaux secteurs d’activités et métiers ont vu le jour grâce à la montée en puissance des applis mobiles. L’on peut citer entre autres le big-data ou encore le m-marketing. Il existe alors plusieurs types d’app et il convient de s’attarder sur les spécificités de tout un chacun. Découvrons leurs avantages et les différents langages utilisés.

  1. L’application Native

  1. Présentation

Les apps natives sont perçues comme étant des logiciels utilisant leur propre SDK et réservés à une plateforme mobile. On les télécharge dans des boutiques d’application telles qu’Android Market, Google Play et App Store. Malgré le fait que la dénomination app native soit totalement inconnue du grand public, il faut reconnaitre que les utilisateurs les téléchargent de manière inconsciente au quotidien.

Toutefois, force est de constater que le langage de programmation n’est pas similaire dans tous les systèmes d’exploitation. Cela montre à suffisance que chaque système propose ses spécificités. Ce n’est donc pas un fait de hasard si les développeurs s’engagent toujours à mentionner la plateforme sur laquelle ils travaillent. Qu’en est-il de leurs avantages ?

  1. Prérogatives des Natives App

Le développement des applications en natif est certes cher, mais il offre une panoplie d’avantages. Dans un premier temps, signalons que ces apps mobiles assurent une meilleure réactivité grâce à sa fiabilité et à sa rapidité. Tout cela se justifie clairement par une très bonne résolution d’écran. Ce qui garantit alors une meilleure expérience utilisateur.

De plus, elles permettent de profiter d’un accès facile à toutes fonctionnalités fournies par le Smartphone. L’on peut citer entre autres : accès aux contacts, caméra, accélération matérielle, fonctions de téléphonie, capteurs,…

Aussi, il est à relever que les apps native sont les seules à proposer des notifications push. Elles vous alertent en cas de message ou d’offre promotionnelle. Nous ne pouvons pas manquer de rappeler que ces logiciels d’adaptent aux apps qui se téléchargent gratuitement.

Enfin, aucune connexion Internet n’est requise pour leur fonctionnement. Voici un point fort qui apporte un bonheur incommensurable à tous les utilisateurs résidant dans les zones où le réseau Internet reste encore la chose la moins partagée.

  1. Langages utilisés dans les Apps Native

De prime abord, à chaque système d’exploitation, correspond un langage de programmation précis. A titre d’illustration, si Android se sert de Java, tel n’est pas le cas avec iOS où l’on retrouve le langage Objective-C. Par contre, le langage Java facilite le développement des autres programmes sur le téléphone. Par ailleurs, Swift est un langage réservé aux apps native iOS et permet de déceler toutes les erreurs de programmation. Parmi les apps hybrides les plus populaires, l’on peut citer Microsoft Bing pour les appareils mobiles et Linkedln.

  1. Les applications de type hybride

  1. Définition des hybrid App

En effet, les applications hybrides s’apparentent très souvent à une sorte de melting-pot entre les web apps et les applications natives. Elles sont fortement appréciées par les utilisateurs pour la simple et unique raison qu’elles fonctionnent sur toutes les plateformes mobiles. Tous les magasins des systèmes mobiles les proposent à leurs clients. Elles ont de ce fait le mérite d’accorder un accès facile à toutes les fonctions de l’appareil mobile.

  1. Stratégies des applications hybrides

  • En tant que mix du code HTML et du code natif, les hybrid App peuvent utiliser certains composants HTML et IHM pour générer certains écrans.

  • Il est possible d’exécuter des écrans en HTML tout en conservant les effets transitoires entre le scrolling et les écrans.

  • Accomplir des transitions en Javascript et des écrans en HTML

  1. Langages open-source concernés

S’il y a un langage de programmation qui est de plus en plus utilisé dans les applications hybrides, c’est bel et bien Typescript. Son rôle principal est de consolider l’efficacité et la sécurité de Javascript. Cela revient à dire qu’il peut être décrypté par n’importe quel navigateur. Et si vous voulez développer une puissante hybrid App, vous gagnerez à ajouter des frameworks dans ce langage. L’on fait de ce fait allusion à NativeScript et Angular.js.

Bien plus, le constat qui se dégage est que le langage C++ est compatible avec les applications hybrides. C’est le plus vieux langage open-source qui puisse exister sur le marché des applications mobiles. Il reste une référence efficace en termes de programmation.

  1. Principaux avantages de l’application hybride

Tout d’abord, la hybrid App prend l’avance sur ses concurrents sur le fait que son développement est plus rapide et plus facile. Cela signifie alors que même la maintenance sera un jeu d’enfant. Malheureusement, cette application connait d’énormes failles. Puisque le système n’est pas compatible avec chaque système, l’on note par ailleurs des performances en dents de scie.

Deuxièmement, les utilisateurs de l’application hybride se réjouissent du fait que la version est unique qu’elle que soit la plateforme utilisée. Ce qui veut dire que la mise à jour s’effectue une seule fois.

Tertio, force est de constater que la conception de l’app hybride est plus simple et économique par rapport à celle des autres logiciels. Toutefois, il faut reconnaitre que tout ne sera pas permis pour vous.

  1. Les applications web

  1. Présentation des Web Apps

Il s’agit généralement des logiciels dédiés aux sites web optimisés pour les appareils mobiles. Ces apps sont facilement accessibles à travers au navigateur web que vous utilisez dans votre mobile. Autrement dit, vous n’avez nullement besoin d’installer une app web dans votre téléphone. Par conséquent, la mémoire de vote Smartphone restera intacte. Les développeurs utilisent alors les technologies CSS3 ou HTML5 pour atteindre un affichage optimisé. Rassurez-vous, les utilisateurs profiteront de 80% des fonctionnalités que l’on retrouve au sein des apps natives. De toutes les façons, une application web peut être dédiée à un support particulier. Pour tout dire, l’on dénombre deux types de Web Apps à savoir les apps utilisables partout et les apps génériques.

  1. Les langages de programmation en vigueur

JavaScript reste e demeure le langage open-source le plus performant dans les applications Web. Par conséquent, l’intégration des librairies CSS rend le développent souple. Allant dans le sens de la performance, les développeurs peuvent avoir recours aux outils de création de wireframes comme HotGloo, Moqups et Balsamiq.

  1. Les privilèges des Web Apps

En effet, les apps web offre quelques privilèges à leurs utilisateurs. Ainsi, elles renferment un code unifié qui leur donne cette possibilité d’assurer une compatibilité sans faille avec tous les navigateurs. Ce qui rend le développement plus rapide à un coût défiant toute concurrence sur le marché.

Bien plus, l’application web ne manque pas d’intérêt en ce sens qu’elle permet d’insérer les médias et de les afficher de manière optimisée sur tout type d’écran. Aussi, elle s’adapte avec tous les navigateurs. Par la suite, le stockage des données web n’affectent en aucun cas la capacité de stockage de l’appareil mobile.

Enfin, la fonction du HTML5 est pluridimensionnelle allant de la mise en cache jusqu’à la gestion du multi-touch en passant par la synchronisation offline et l’utilisation de l’accéléromètre.

Montre plus

François

Un peu geek sur les bords, je me passionne pour toutes les nouvelles technologies. J'adore principalement ce qui touche à l'ordinateur ou à la TV :)

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close